L’augmentation des taux aura-t-elle raison du leasing

Publié le

27/1/2023

L’augmentation des taux aura-t-elle raison du leasing

Une hausse des taux qui n'en finit pas

Il y a quelques jours ma Chargée d’affaire Bancaire m’a demandé si la montée des taux allait avoir un impact sur le leasing et particulièrement la Location Longue Durée (LLD), comme elle peut l’avoir sur l’ensemble de l’offre de prêt des Banques (Investissement, immobilier ou consommation). Et de manière indirecte peut-on craindre un ralentissement des activités de leasing, donc de anylease ?

Un surcoût pour les ménages et les entreprises

On peut effectivement s’interroger sur cette question quand on regarde l’envolée des taux d’intérêts et leur impact sur l’économie. Des taux plus élevés c’est forcément un surcoût pour les ménages et pour les entreprises et donc une baisse du pouvoir d’achat.

Ce phénomène est d’autant plus inquiétant qu’il semble ne pas s’arrêter, alors même qu’il devrait-être une réponse pour réguler l’inflation. En réalité rien ne se passe comme le prévoient les bons vieux mécanismes monétaires. L’inflation continue de croitre et la hausse des taux ne fait que pénaliser l’économie sans action sur le niveau des prix. On se trouve alors en stagflation comme le rappel l’excellent article de Bertrand ROUDAUT paru dans Le Monde le 23 janvier dernier ou celui de la Tribune du 24 janvier.

Les taux élevés ne pénalisent pas le leasing

Tout loueur se doit d’observer à la loupe son taux de refinancement, pour maîtriser ses marges et sa compétitivité vis-à-vis de ses concurrents. Car, rappelons-le, son métier c’est aussi d’acheter de l’argent que l’on peut considérer comme l’un des ingrédients de son offre. Mais la hausse des taux ne devrait pas peser sur l’activité du leasing et particulièrement de la Location Longue Durée. Cette dernière, comme nous l’avons évoqué à plusieurs reprises et notamment dans notre article « Leasing, LOA, LLD comparaison et similitude » ou celui intitulé « Financement Locatif : l’option d’achat pas si optionnelle que ça » intègre en déduction du coût de financement la valeur estimée de revente du bien (VO et Véhicule d’Occasion dans l’Automobile). Cette valeur peut représenter plusieurs dizaines de pourcent du montant de l’investissement initial et réduire d’autant le coût de détention.

Des taux de base bancaires beaucoup plus élevés

Au milieu des années 90 (je vous parle d’un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître 😉) le taux de base bancaire dépassait les 7 pourcents l’an et ne pénalisait en aucune façon le développement de la Location Longue Durée. Bien au contraire ! En réduisant fortement le coût de détention, la Location Longue Durée Automobile a connu, à cette époque, un essor considérable auprès des entreprises et notamment des plus grandes qui ont bien perçues l’avantage financier de désengager leur haut de bilan et réduire leurs coûts. Certains acteurs français et européens sont même devenus des champions mondiaux du domaine. La Location Longue Durée Automobile s’est ensuite développée auprès des entreprises plus modestes puis aujourd’hui elle s’adresse aux particuliers. Ces derniers s’y intéressent particulièrement car à la fois confrontés à la hausse des taux et à l’augmentation considérable du prix de de vente des véhicules de ces derniers mois.

Le vrai risque : c'est la valeur résiduelle !

Alors oui, j’ai tenu à ma conseillère des propos plutôt rassurants sur l’activité du Leasing et je l’ai même encouragée à proposer ces solutions de financement.

Mais il reste tout de même un écueil à éviter et que la profession aurait tort de minimiser. C’est justement celui de bien évaluer les valeurs de revente (VR) en fin de contrat. Des valeurs trop hautes pourraient représenter un risque financier sur la réalisation d’éventuelles moins-values. Des valeurs trop basses en revanche, pourraient tuer la poule aux œufs d’or et effacer de fait les avantages financiers de Location Longue Durée qui n’apparaitrait plus si économiquement intéressante tenant compte du double impact des taux financier et du prix de vente des véhicules. Encore faut-il avoir un système expert d’intégration de la dépréciation des VR et un outil de tarification performant.

Nos articles

anylease rejoint la Place Fintech
This is some text inside of a div block.
This is some text inside of a div block.

anylease rejoint La Place Fintech

Anylease rejoint La Place Fintech pour continuer a promouvoir l'innovation et révéler notre expertise métier !

Tribune dans Le Journal du Net
This is some text inside of a div block.
This is some text inside of a div block.

Le "Capital risker" n'est pas le seul à pouvoir nous aider

Une chronique de Laurent GARNIER DALLE dans le JDN

La force du cloud pour anylesae
This is some text inside of a div block.
This is some text inside of a div block.

La force du cloud

Le cloud : des ressources remarquables au service de anylease

Des questions sur notre service ? ou notre offre ?

Contactez nous et bénéficier de notre approche collaborative pour gagner avec nous !

Merci ! Votre message a bien été transmis.
Oops! Un problème est survenu lors de la soumission du formulaire.

Suivez toutes nos actualités

Ne ratez plus aucune informations !

Merci, votre inscription a été prise en compte
Oops! Un problème est survenu lors de la soumission du formulaire.